La ménopause, un âge à inventer

 

Il y a peu d'aspect de la santé des femmes qui soit l'objet de confusion et de controverses comme la ménopause et son traitement; le fait de seulement d’utiliser le mot «traitement» suggère qu'il s'agisse d'une maladie et qu'elle demande une assistance médicale appropriée, des conseils du médecin et une prescription médicale.

La médicalisation de la ménopause a entraîné le développement d'une industrie prospère, qui produit des produits, des livres et des suppléments alimentaires et elle est en constante expansion. Avant de nous faire convaincre par des images publicitaires, étudiées avec soin, de cinquantenaires avalant des hormones à tout va, il est important de poser quelques questions à notre médecin et à nous-mêmes.

L’état de malaise que nous commençons souvent à ressentir même avant que ne commencent les irrégularités des règles et les symptômes caractéristiques, sont le signe d'un profond changement hormonal. Rappelez-vous du début de la puberté? Pendant un certain temps, nous nous sommes senties physiquement et psychologiquement mal à l'aise, puis notre corps s'est adapté aux changements qui se produisait et à la nouvelle phase existentielle.

Il faut dire que le monde s'attend à ce nous ayons toujours une présence égale, «un rendement constant», malheur à vous si vous vous arrêtez et ralentissez, cependant des signes internes qui nous empêchent de mener une vie normale commencent progressivement à nous avertir. Il est inutile de dire qu'il est important d'écouter et d'interpréter ce que notre corps et notre psychique nous disent.

Souvent ils veulent que nous nous rendions compte des erreurs que nous sommes en train de commettre et des risques auxquels nous courons en mangeant n'importe comment, en ne faisant pas du sport, en ne respectant pas nos exigences les plus profondes sur le plan psychique et émotionnel.

Ainsi, on fini par se sentir irritables, toujours fatiguées, affamées, assises et rejetées et la cause de tout ceci est attribué à la ménopause.

La ménopause n'est pas un mystère et n'est pas le début de la fin, mais plutôt un autre début tel que la fertilité n'est pas synonyme de féminité.

D'autre part, si nous sommes préparées aux malaises nous ne souffrirons pas en silence, nous serons patientes avec nous-mêmes et nous nous laisserons guider par l'instinct.

La médecine naturelle nous aide énormément pour soulager les symptômes les plus ennuyeux et la thérapie de remplacement hormonal peut être utilisée dans les cas les plus sévères. Il est donc important d'instaurer avec son médecin une relation sincère et un dialogue ouvert.

Les années qui suivent la ménopause peuvent être gratifiantes et intéressantes à condition que nous tirions le meilleur partie de nos expériences personnelles, que nous apprenions, grandissions et apprécions le fait de pouvoir parler librement de notre santé physique et psychique.

 

Le but véritable de cette expérience est de rétablir de manière presque intacte notre vie, de faire un examen attentif pour la conquérir.

Sostieni l'associazione!

Se apprezzi e condividi le attività e i servizi offerti dalla nostra associazione, sostienici e destina il 5 per mille della tua imposta Irpef

*********************************

Carissime,

potete inviare le vostre richieste di informazioni o chiarire eventuali dubbi, scrivendo all'indirizzo differenza.maternita@gmail.com. Saremo liete di rispondere ad ognuna di voi.

Grazie!

Le volontarie dell'Associazione

Differenza Maternità

*********************************